Quels projets  ? 

        

 

                                                     depuis 2016.. 

La découverte de l’Aéromodélisme  se fait par réalisation de planeurs (conception avec plan , découpage, assemblage, équilibrage), apprentissage de l’autonomie en vue de créer, rechercher, réparer, penser et développer des talents pour devenir un acteur à part entière au lieu d’être un consommateur passif. Il s'agit aussi de pilotage sous forme de conduite école avec moniteur en double commande.

Depuis quelques années, la miniaturisation du matériel et l’augmentation de capacité des accumulateurs ont permis le développement du vol indoor avec motorisation électrique moins bruyante et moins polluante. Ce changement dans l’activité a ouvert les portes a de nouvelles conceptions, nouvelles pratiques dans l’aéromodélisme dès l’instant où l’évolution se fait dans un espace clos.

Depuis le 22 juin 2016, date de la première initiation à la salle des fêtes de Bray-sur-Seine,  un partenariat s’est crée entre  le CAC * et Viv’art en Bassée .   

 

*le club ’aéromodélisme de Châtenay-sur-Seine qui est un club référencé à la Fédération Française d’AéroModélisme (FFAM), agréée Jeunesse et Sports

 

 

 

 

 

 

Pour le tennis de table,  loisirs et échanges de savoir entre les uns et les autres pour se faire plaisir et passer de bons moments ensemble. Tables disponibles en permanence lors des temps de présence VIV'ART à la maison pour tous de Bray, tout comme le BABY FOOT.  

                                            

PROJET "RUBIK'S CUBES"

et

jeux dE stratégie

 

un peu d'histoire ...

Le Rubik’s Cube fut inventé en 1974 par Ernő Rubik1, un sculpteur et professeur d’architecture hongrois, qui s’intéresse à la géométrie et à l’étude des formes en 3D. L’idée initiale d’Ernő Rubik était de construire un cube afin d’amener ses étudiants à deviner quel était son mécanisme interne, comment les petits cubes pouvaient tourner suivant trois axes tout en restant solidaires, et ainsi de les intéresser à la géométrie en 3 dimensions1. Ce n’est qu’ensuite qu’il eut l’idée de colorer chaque face d’une couleur différente, constatant alors qu’après mélange, l’ordre initial du cube s’avérait extrêmement difficile à retrouver (une chance sur 43252003274489856000 à chaque rotation). Il eut alors l’idée de le commercialiser en tant que « casse-tête » à la fois géométrique que mathématique.

Le Rubik’s Cube atteint son maximum de popularité au début des années 1980. De nombreux jeux similaires sont distribués peu de temps après le Rubik’s Cube, notamment le « Rubik's Revenge », une version 4×4×4 du Rubik’s Cube. Il existe aussi une version 2×2×2 et 5×5×5 (connus respectivement sous les noms de « Pocket Cube » et de « Professor’s Cube »), et des versions dans d’autres formes, comme la pyramideou le dodécaèdre régulier (1212). Depuis juin 2008, la marque V-Cube vend les modèles en 6×6×6, 7×7×7 et 8×8×8.

En 1981, Patrick Bossert, écolier britannique de douze ans, publie sa solution détaillée. You can do the cube s'est vendu à 1,5 million d’exemplaires à travers le monde6, dans 17 éditions différentes. Il est numéro 1 des best-sellers du Times et du New York Times en 1981.

A partir de mars 2016, sous l'initiative de quelques jeunes "experts " en la matière, un lieu convivial 

s'est crée permettant de se retrouver chaque mercredi après-midi pour se lancer des défis, apprendre les uns aux autres et des uns des autres, autour du rubiks cube dans un premier temps mais aussi pourquoi pas mettre en avant tous les jeux de stratégie  (échecs,...). 

 

.


 


 

Contacts : 

Stéphanie  : 06.14.78.50.39 

Email:  vivartenbassee77@free.fr

Facebook:

www.facebook.com/

vivartenbassee77association

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now